Un atelier d'écriture

Haikus du mot du jour

La chanson de la tortue

au printemps au soleil

qui bouge ses articulations

 

Un bain de soleil

Le chat mon chien

Un poème et une pomme

 

Adieu

Mon neveu

Les vacances de Pâques

 

Un ami

Un écureuil

Le scintillement

 

Le miroir

L’amitié

La Syrie

 

Amusant

Magnifique

Skier

 

L’amusement

De ma mère

Le train

 

Apprendre

La patience

A Vienne

1 avril, 2012 à 13 h 55 min | Commentaires (0) | Permalien


Inventaire collectif de ma tête

 

 

Dans ma tête il y a :

  • ma petite amie
  • une image d’un lac
  • je suis heureux
  • l’odeur de la nature
  • la chanson <<alors on danse>>
  • mon cerveau heureusement
  • Vienne
  • l’hiver
  • l’été
  • -la bière
  • jouer
  • rire
  • apprendre
  • sport
  • voyager
  • ma famille
  • mes amis
  • joie
  • la musique
  • le repos
  • la nourriture
  • les animaux
  • le lac
  • les immeubles
  • l’air
  • nager
  • le cheval
  • l’école
  • l’ordinateur
  • les profs
  • le soleil
  • le monde
  • la lune
  • le vent
  • l’eau
  • jolie mauvaise
  • les cheveux
    • des nouveaux amis, que j’ai rencontrés là
    • le plaisir de revoir ma famille et mes amis
    • le lac qui brille en soleil
    • un copain de moi, qui me manque et que je vais voir en été
    • des choses que  je dois finir jusqu’à demain
    • une copine, qui s’appelle Verena et qui a un séjour en Ireland au moment et avec qui j’étais en France l’année dernière
    • mon lieu d’origine au cœur des montagnes
    • le plan pour mes vacances de Pâques
    • faire du ski parce que samedi je ferai la dernière fois pour cette année et puis je suis vraiment triste
    • la fête d’anniversaire que je et mes amis veulent organiser pour une autre amie
    • le match de foot du club de mon lieu original que je vais voir samedi
    • dans ma tête, il y a l`odeur doux du printemps, apporté par le vent
    •  dans ma tête, il y a la joie de s`amuser au weekend
    • dans ma tête, je vois mon petit chien en jouant dans le jardin
    • dans ma tête, il y a le souvenir d`un  devoir à apprendre pour un test demain
    • dans ma tête, il y a les devoirs qui n`étaient pas fais
    • dans ma tête, il y a les chansons d`un groupe ancien
    • dans ma tête, il y a des barbares marchant sur un champ enneigé
    • dans ma tête, il y a une tempête
    • dans ma tête, il y a un bateau sur la mer coulant dans les vagues noirs
    • dans ma tête, il y a mon lit accueillant
    • dans ma tête, il y a
    • mon petit-copain
    • le français
    • l’été
    • l’amitié
    • la joie
    • l’envie d’aller dehors au soleil
    • des maux de tête
    • mon cerveau
    • divertissement
    • les vacances
    • chez moi
    • mes copines
    • mes sœurs
    • mon père
    • l’Espagne
    • ma mère
    • des bons souvenirs de mon séjour à Altmünster.
    • Je me souviens de la bouffe à la cafétéria.
    • le soleil brillant qui caressait mon visage.
    • Mon copain Sam qui habite à Châtellerault. Je lui ai écrit un message pendant la pause.
    • Ma copine chilienne Valentina. Il y avait un séisme au bord de la mer.
    • Une image qui me fascine. Ce sont les montages qui me rappellent une femme qui dort.
    • Quand je regarde l’eau du lac, je pense de la semaine les sports d’été.
    • Les activités que je vais faire pendant les vacances  de Pâques.
    • Le livre anglais que je dois lire pour l’école.
    • Le concert à l’école
    • un désordre
    • les maths
    • les mots
    • le gazouillis
    • les avions
    • la glace à manger
    • les vacances
    • le français
    • l’odeur de l’herbe fraîche
    • un lit
    • le repos
    • la musique
    • des visages
    • des noms
    • la nature
    • l’économie
    • l’eau
    • la fatigue
    • ma maison
    • des nuages
    • la joie anticipée
    • le vent
    • l’air
    • le mot respirer
    • des bruits bizarres
    • la liberté
    • des douceurs
    • ma chambre
    • la littérature du Moyen-âge
    • la solitude
    • des verrouillages
    • le judo
    • des ailettes
    • la magie
    • n’importe quoi
    • la chaleur
    • le froid
    • une pesanteur invisible
    • une force inconnue
    • les feuilles
    • un potpourri
    • un embrouillage
    • l’ordre
    • mon opinion
    • les couleurs
    • trop de choses
    • peu de choses
    • un orage
    • la solitude
    • un manque de place
  • des pensées, je m’inquiète pour ma grand-mère qui est très malade
  • des pensées d’apprendre pour français et chimie demain matin
  • des rêves de participer à un concours de faire de la voltige
  • des pensées à un livre sur une catastrophe atomique
  • le sport qui je voudrais faire au début de la soirée
  • plaisir du début de nos vacances
  • des pensées à mon dîner
  • une rencontre avec mes amis au week-end
  • faire du shopping dans les vacances
  • un film qui est à la télé aujourd’hui
  • des pensées à la tempête
  • Dans ma tête il y a la chanson <Je veux- Zaz>.
  • Dans ma tête il y a seulement de la paix.
  • Dans ma tête il y a un cours de danse.
  • Dans ma tête il y a beaucoup de nourriture.
  • Dans ma tête il y a le film: Step Up avec beaucoup de scènes de danse.
  • Dans ma tête il y a un bateau sur la mer en Turquie.
  • Dans ma tête il y a la mauvaise conscience de ne pas avoir appris pour l’examen demain.
  • Dans ma tête il y a la joie anticipée pour le concert de mon école.
  • Dans ma tête il y a une armoire, grande comme mon appartement.
  • Dans ma tête il n’y a pas d’école.
  • Dans ma tête il y a beaucoup de fêtes avec tous mes amis.
  • Dans ma tête il y a une plage et une mer en Autriche.

 

 

 

29 mars, 2012 à 15 h 31 min | Commentaires (0) | Permalien


Une photo imaginaire

C’est une photo minuscule, cinq sur cinq. Il y a des brûlures et une fissure dans le coin droit en haut. Normalement la photo est en couleurs mais le soleil l’a fanée. Et maintenant la photo est en noir et blanc.  Elle a été prise environ en 1963. C’est Keren Rose qui nous pouvons voir sur la photo. Elle est en train d’essayer de chanter avec  le chœur au cœur de cour de récréation. Elle porte une jupe noire avec une blouse blanche et des cheveux frisés. Nous pensons que les filles rient et à cause de ça leur prof, qui est Edith Piaf, est énervée, parce qu’il y a un concert où elles présentent les chansons. On sait ça parce qu’il y a une annonce sur l’arbre. Edith Piaf met une robe avec des fleurs exotiques et des boucles d’oreilles avec des plumes. Nous savons l’impression que sa geste veut dire que les élèves doivent être calmes et attentives.  C’est peut-être au printemps parce que tout est en fleur. Si on regarde la photo exactement on peut remarquer Julie et Simon qui sont nos correspondants et qui vont dans ce lycée. En arrière-plan on peut lire le logo « Lycée Marcelin Berthelot ». La photo a lieu à Châtellerault, une ville dans le département de la Vienne.

Le format de la photo est cinq sur cinq en couleurs, mais à dominante noir et blanc. C`est le 23.10.2011.

Le premier personnage, c`est Bachir El Assad il est au milieu de la ville et après il a un rendez-vous avec Elvis. Ils parlent de partir d`Homs mais ce n`est pas possible parce que les soldats ont bloqué les frontières. Cela se passe en hiver alors il fait très froid. En arrière plan il y a des immeubles qui sont détruits. La place est totalement détruite parce que Baschir El Assad est en train d`éliminer son peuple avec beaucoup de brutalité.

 

29 mars, 2012 à 14 h 55 min | Commentaires (0) | Permalien


Souvenirs en anadiplose, ou presque, ou pas

 

Après quelques semaines j’ai retrouvé mon chien nommé Filou. Où que je sois allée mon chien loyal m’a suivi. Visionnant sa belle fourrure blanche, je l’ai caressé. Sébastian, mon copain, nous a pris en photo, pour que j’aie un souvenir pour toujours. Jouer au bâton était la plus grande joie pour Filou dès je l’ai reçu. Sur son nouveau collier vert on pouvait voir des os. Autrefois, je lui ai appris un tas de tour de force, comme sauter sur un obstacle. Claire et fraîche était l’eau que je lui ai donné a boire pour se rafraîchir.

Je connais un paysan. Son fils était méchant. Chantant, il a tué le chien. Un jour, il est allé en ville. Il voulait acheter des pommes rouges. Chaque pomme coûtait cinq euros. Au début, il a hésité. Et les enfants lui regardaient. Être en train de rentrer, le vendeur a fait un offre.

La machine à coudre faisait toujours le même son. Son roulement me plaisait, ce voleur de silence. En ce temps-là, j‘étais souvent dans cet atelier-boutique de ma mère. L‘airea beaucoup d‘ étoffes multi couleurs. Leur velouté a m‘étonné.

Je suis à une clairière d`une forêt,  je sens la forêt, âpre, épicée, la place est ensoleillée, lumineuse ;  l`air est chaud, mais il y a du vent frais de la forêt, on entend les sons de la forêt, les oiseaux et les petits animaux.  Moi je me sens paresseux,  mais heureux.

A la gare, beaucoup de touristes étaient là.

La boutique d’Haribo, c’était un paradis pour les enfants.

En général, les gens achetaient des bonbons.

En outre son étalage était haut en couleur.

Leurs sacs étaient lourds.   

Il n’y personne là. La mer bruit calme et doucement. En outre, la mer n’est plus bleue. Le soir  fait ça. Sa couleur est noire

 

 

 

 
 

29 mars, 2012 à 14 h 50 min | Commentaires (0) | Permalien


Quelques proverbes

Si quelqu’un est gros il ne boit pas d´eau.

Qui pense à partir ne mange pas du pain dur.

Tu penses à moi mais je n´aime pas penser à toi.

Quand tu n´aimes pas la bière tu n´es pas très super.

Si tu n´aimes pas l´alcool tu n´es pas très drôle.

Les Français parlent fort mais en Autriche nous avons le confort.

29 mars, 2012 à 14 h 48 min | Commentaires (0) | Permalien


Un conte avec des éléments imposés

Éléments trouvés par les participants :

Les personnages : Une belle-mère / une princesse / une belle-mère / une sorcière / un chevalier / méchant(e) / un lutin / un chanteur / une fée

Les lieux : La forêt / le château / une école / une île / une ville / un théâtre / une tour

Les objets : Une pomme / une étoile / un poison / un poisson / un stylo


Il était une fois une belle mère qui a eu un bébé princesse. Elles vivaient au château dans une tour qui était devant une  forêt. Quand la princesse a eu sept ans, elle devait aller à l´école. Là, elle a rencontré un chevalier avec qui elle est tombée amoureux.
Un jour, après l´école, la princesse et le chevalier se sont promenés dans la forêt. Tout à coup une pomme rouge et un stylo sont tombés du ciel. Puis, le chevalier a mangé cette pomme et est tombé mort.
La princesse s’est enfuie parce qu´une sorcière méchante était tout à coup ici. La fille a couru et couru jusqu’à l´océan et puis elle a nagé sur une petite île avec l´aide des poissons. Sur l´île il y avait une petite ville où des lutins ont habité. La princesse s’est enfuie au théâtre où un lutin l´a attendait. Il lui a donné un anneau magique. « Tu as un souhait libre. » La princesse s´est souhaité son chevalier. Tout à coup le chevalier est entré et il était vivant. La princesse a voulu remercier le lutin mais il n´était pas là. Quand elle est sortie, les étoiles ont brillé et tout à coup une étoile, qui était un chanteur, a commencé de chanter : « C´est très bien ce que tu as souhaité et que tu n´as pas souhaité un poison pour tuer la sorcière. C´est pourquoi je vais tuer la sorcière. «
Puis, ils ont vécu très heureux jusqu’à leur mort.

Il était une fois, dans la forêt quand ma belle-mère a vu  un lutin. Elle était très curieuse et elle l’a suivi à un château. Tout à coup elle a vu une méchante sorcière avec un très grand anneau au doigt. Ma belle-mère voulait fuit devant la sorcière mais il y avait une très beau chanteur qui lui a donné une pomme. Après l’avoir mangée, elle s’est évanouie et a  rêvé d’elle à l’école primaire et d’un théâtre dans une ville sur une île en France. Elle était empoisonnée. Quand elle a repris connaissance, elle a pensé qu’elle avait vu une étoile mais c’était mon père un beau chevalier. La nuit a approché quand mon père l’a relevée et ils sont allés à cheval au château de mon père. Le château est très grand et il y a tout autour une rivière avec des poissons. Dans la tour du château était la chambre de ma mère et deux ans après ma mère a épousé mon père. Le cadeau de mariage de mon père était un très cher stylo avec lequel elle peut signer l’acte de mariage. Maintenant ma mère est la princesse du château.

Il y a une fille qui s’appelait Mia et qui aimait rêver. À l’école la classe de Mia a essayé d’écrire une pièce théâtre pour la fête de l’école. Parce que Mia avait beaucoup d’imagination elle a écrit le texte vraiment seule. Quelquefois les autres lui  donnent des conseils et l’aident. L’histoire était un conte et parce que la fantaisie de Mia, le texte n’était pas un problème pour elle.

Il  était une fois une princesse qui avait une belle et gentille mère, mais le père de la  princesse Katharina voulait qu’elle se marie avec le plus fameux chevalier qui s’appelait  Jakob. Jakob était fort, brave et intelligent mais pas vraiment beau. Dans son cœur il a crée un plan pour arracher la couronne au père de Katharina. Il était tout miel pour gagner sa fille et la règne sur son pays. Mais à vrai dire Jakob tombait en amour avec Katharina après un certain temps mais la princesse n’acceptait pas ses sentiments. Une fois Katharina faisait une promenade dans la forêt et tout à coup elle a rencontré un chanteur.  À la première vue elle aimait cet homme, qu’un lutin a accompagné. La princesse était trop timide pour aborder le chanteur et décidait d’envoyer un coursier avec un papier et un stylo à lui. Pendant que la princesse attendait à la tour pour la réponse, elle mangeait une pomme et regardait le dessin qui montrait une étoile. Katharina attendait et attendait et après un certain temps, quand la journée du mariage était là, elle a décidé d’aller voir une sorcière. Devant la maison elle était un peu craintive et elle hésitait à y entrer. Soudain une fée a apparu et elle a dit : «  Fais beaucoup d’attention à ton amour ! Il n’est pas le vrai pour toi. Il voulait donner le poison dans ton poisson. «  La princesse ne croyait pas ça et rentrait au château. Quand elle est retournée à la ville, le chanteur était déjà là et l’attendait. Elle n’a pas pu croire ses yeux parce qu’il attendait avec les annaux et voulait demander Katharina si elle voulait être sa femme.  Mais à ce moment, quand la princesse voulait accepter de se marier avec le chanteur, le fameux chevalier est apparu. Il a crié que le chanteur voulait l’empoisonner  et elle devait prendre la fuite. A la fin la princesse a changé son avis sur le chevalier et elle a remarqué qu’elle se trompait et que  le chevalier n’était pas le méchant.  Les deux ont fait un vraiment grand mariage et maintenant ils habitent dans l’île avec leurs enfants.

Il était une fois la belle princesse qui est allée à l’école mangeant une pomme. L’école, c’était une petite chambre dans le château parce qu’elle était la seule élève. Ce château était sur une île magnifique; beaucoup de fleurs exotiques et une belle vue sur la mer. Mais elle avait 19 ans et elle était déjà mariée avec un chevalier très charmant et fort. À l’aide de son anneau il pouvait dominer tous ses ennemis. Un après-midi la princesse est allée au théâtre parce qu’elle adorait être une actrice et lendemain il aurait été la première d’un spectacle qui avait été écrit par sa belle-mère, la reine. La pièce de théâtre avait lieu dans la forêt où une sorcière avait sa petite maison pour faire des choses magiques. Son assistant, le lutin Doby, avait reçu l’ordre d’aller au centre ville pour acheter des poissons et un stylo dont la sorcière avait besoin pour écrire ses recettes. Au marché des chanteurs dansaient et chantaient pour amuser les acheteurs. Mais tout à coup les gens ont écouté un cri vraiment fort. C’était la princesse enfermée dans une tour qui avait peur d’un méchant. Il voulait lui donner un poison à cause de sa beauté. Il a utilisé un somnifère pour l’assoupir et la kidnapper. Au dernier moment une fée l’a délivrée et tout le monde était heureux. A la fin le lutin est retourné à la sorcière pendant la nuit. On pouvait voir les étoiles très clairement et on sentait le vent souffler doucement.

Il était une fois une princesse qui habitait dans une ville dans un château avec sa belle mère et son mari, un chanteur. Le meilleur ami de la princesse était un lutin. Le plus grand ennemi de cette petite famille habitait de l’autre côté de la forêt magique. C’était la sorcière. Elle avait tout le pouvoir sur l’empire de la famille royale parce qu’elle possédait un anneau magique, fait par une fée puissante dans une tour au milieu de la forêt magique. Personne savait où se trouvait cette tour, car on pouvait seulement la trouver si on y avait déjà été une fois. Les seules personnes qui le savaient, c’était la fée et un poisson qui savait parler. Comme l’anneau avait beaucoup de
pouvoir et celui qui le possédait pouvait régner sur le monde entier, tout le monde avait peur de la sorcière. Un jour un beau chevalier est arrivé au château. Il voulait sauver la ville qui souffrait sous le pouvoir de la sorcière. Il demanda de parler avec la belle reine, pour la convaincre qu’il pouvait sauver son empire. Mais la reine ne voulait pas écouter car elle était au fond de l’abîme à cause de son empire perdu. Et comme le chevalier ne pouvait pas convaincre la reine, il essayait de parler avec la princesse. Ils allaient ensemble au théâtre et après ils faisaient une promenade au bord de la rivière près de l’école. Ils regardaient les étoiles dans le ciel quand le chevalier commença à raconter son plan pour récupérer leur empire. La princesse acceptait d’aider le chevalier et le lendemain ils étaient partis pour chercher le le poisson qui habitait dans une fontaine sur une île. Malheureusement la sorcière avait ses espions partout, alors elle avait toute suite appris que la princesse et le chevalier avaient l’intention de la vaincre. Elle envoyait un méchant avec une petite bouteille de poison pour arrêter le chevalier et la princesse. Une étoile dans le ciel avait entendu que la sorcière méchante voulait tuer le chevalier et la belle princesse alors elle leur mettait en garde. Mais il était trop tard car la princesse avait déjà mangé la pomme qu’elle avait trouvé sur la route mais qui était empoisonnée par le méchant. Elle tomba dans un sommeil profond dont elle ne se réveillerait jamais. Le chevalier continuait à chercher le poisson pour ne pas décevoir la princesse et sa famille et finalement il trouva la fontaine où habitait le poisson. Il le demanda où se trouvait la tour pour détruire l’anneau et toute suite il monta sur son cheval pour aller à la tour. La petite fée qui était très puissante mais aussi naïve ne savait rien du pouvoir de la sorcière méchante et elle était prête à aider le chevalier à sauver l’empire de la famille royale. Et comme elle était la seule qui pouvait détruire l’anneau c’est ce qu’elle fit. La sorcière tomba en poussière et l’empire était sauvé. Mais comme la princesse était tombé dans un sommeil éternel toute la ville pleurait. La famille royale, le lutin et aussi les habitants. Quand le chevalier était revenu de son long voyage, il l’embrassa pour dire adieu. Tout d’un coup la princesse a ouvert les yeux et souriait au chevalier. Une semaine après il y avait une fête de mariage énorme et ils ont vécu heureux jusqu’à leur mort.

Il était une fois que la jeune princesse Esméralda a fêté son mariage au grand château. Elle avait 16 ans et son mari était un chevalier fameux. Mais la belle-mère de ce chevalier était très méchante, elle ne voulait pas que son fils se marie, elle voulait le garder pour toujours. Alors, elle a invité Esméralda à cueillir des fleurs à la lisière de la forêt au matin de la fête, mais quand elle est arrivée à la forêt, la belle- mère n`était pas là. A sa place un petit lutin vert était assis au fond, en mâchant une pomme et regardant la princesse. Esméralda était très étonnée et elle lui a demandé s`il avait vu la belle- mère, mais il l`a regardé seulement et tout à coup, il a éclaté de rire. « Tu ne sais pas qu`elle est la sorcière la plus méchante de ce pays ? Elle veut te tuer ! » La princesse était fâchée car elle pensait qu`il ne disait pas la vérité. « Mais qu`est-ce que tu dis ?! Tu ne la connais pas, elle est une femme généreuse et sage et je ne veux pas que tu parles d`elle de cette façon ! » Après  cela, elle lui a tourné le dos.

À midi, la fête a commencé et chacun s`amusait bien. Après le déjeuner, chacun était en train de donner son cadeau à la jeune reine, quand la belle-mère est passée devant la queue avec un grand poisson dans les mains. « Ma chérie, c`est pour toi. Tu dois le manger tout de suite, il va te donner de la force pour régner sur le pays avec du succès longtemps. » Elle l`a observé à manger le poisson et quand elle a fini, les peuples l`a acclamé. Ensuite, la belle- mère est disparue et le prêtre voulait commencer avec les épousailles. Brusquement, la princesse est tombée au fond en se tenant la gorge. La foule paniquait et le mari a crié pour aide, les gens sont couru dans la salle en pleurant. Personne ne savait quoi faire et le mari criait constamment :« Elle va mourir ! Aide-la ! »T out à coup, un chanteur a hué : »Je sais, je sais ! On l`apporte à l`île d`étoile ! Y, il y a une école des nonnes et elles vont savoir quoi faire. Allez-y vite !  » Alors, la foule a élevé la princesse et l´a apportée à l`île. Y, une vieille nonne était en train d`écrire une pièce de théâtre avec un stylo quand la foule est arrivée avec la princesse. Le mari lui a raconté ce qui s`est passé et la nonne a dit : « Est- ce qu`elle a mangé quelque chose avant qu`elle s`est pâmée ? ». Le mari ne réfléchissait pas longtemps : « Mais bien sûr ! Le poisson de ma mère ! Cette sorcière ! » La nonne a signé la tête : »Oui. Ce poisson était un poison. Je vais apporter Esméralda à ma chambre et la garde. Vous avez eu du bonheur, monsieur. Si vous n´étiez pas venu tout de suite, elle pourrait être morte déjà. Reveniez dans un mois et elle sera saine encore. » Un mois après, le jeune roi est revenu à l´île d`étoile pour rapporter sa femme. La nonne et la jeune reine l`ont attendu déjà. Quand Esméralda a vu son mari, elle a poussé un cri de joie et ils s`embrassent longtemps. Le jeune couple royal s`est remercie à la nonne et ils sont revenu au château pour fêter l`arrive de la reine. S´ils ne sont pas mort déjà, ils vivent encore aujourd’hui.

Il était une petite ville à l´est de Vienne. Une princesse habitait dans un château près de la forêt. Une fois un chevalier est venu et il était très méchant parce qu’il voulait aller au théâtre de la ville mais un chanteur lui a dit qu’il était interdit de venir au théâtre parce qu’il était un étranger. Le chevalier était en colère. Le lendemain il a demandé à un lutin s´il pouvait l’aider. Après le lutin a donné une pomme au chevalier. Dans la pomme il y avait du poison. Le chevalier est allé chercher le chanteur le lendemain mais il avait disparu. Le chevalier a demandé à une fée si elle pouvait l’aider  à  tuer le chanteur mais après il a dû aller chez la fée. La fée habitait dans une tour sur une île. À l’aide d´une étoile elle l’a emmené dans le théâtre. Le chevalier a donné la pomme au chanteur et il est tombé mort. Tout est bien qui finit bien.

Il était une fois un lutin et une fée qui habitaient dans la forêt méchante. Dans la forêt, il y avait un grand château dans lequel un chanteur méchant habitait. Son chant était tellement faux que tous les gens qui l´écoutaient en devenaient malades. Le problème était que le chanteur avait kidnappé la princesse de la forêt et l`avait mis dans l´école de mauvais chant. Là, le chanteur voulait que la princesse apprenne le chant horrible qu`il savait déjà chanter. Alors le petit lutin et la fée commençaient à développer un plan pour délivrer la princesse. Elle était enfermée dans la plus haute tour du monde où le chanteur faisait attention toute la nuit. Pour l’éliminer le lutin a cuisiné un poison très violent, et la fée a volé sur un arbre et a pris une pomme. Ils ont mis le poison dans la pomme et l´ont envoyé au chanteur comme présent. Puis il a mangé cette pomme et il est mort. Ils ont marché dans la tour et délivré la princesse qui était très heureuse. Après, la princesse, le lutin et la fée se sont mis sur le pré et ont regardé les étoiles heureusement.

 Les Titeps

Il était une fois, au cœur d’un bois magique, des habitants aussi petits qu’un lutin. Ces petites créatures étaient appelées « Les Titeps »par les hommes du royaume. Bien que personne ne les ait jamais vus, tout le monde était sûr qu’ils étaient là. Si quelque chose de bizarre se passait, pour les hommes c’était toujours l’œuvre des Titeps.Un jour, c’était la fête du printemps, tout le pays s’était réuni au bord de cette forêt  isaient partie de ce spectacle. Il y avait tant de vin qu’on pouvait boire longtemps et seulement les meilleurs repas. Dans ces conditions préalables, il n’a pas duré longuement jusqu’à ce que presque tous les peuples en fête étaient ivres. Ni les chevaliers, ni les fermiers ne pouvaient marcher droit. C’est pourquoi le jour de la sorcière pour prendre sa vengeance était venu. En protection de la nuit, la méchante s’est approchée de la princesse, qui était, bien-sûr, plus belle qu’elle, et a vidé le poison dans son verre. Heureusement la sorcière avait pris la recette fausse et quand la princesse a bu, elle n’était pas morte. Néanmoins les efforts de la méchante n’étaient pas en vain, car le breuvage a fait disparaitre la princesse à première vue, mais en réalité la fille était devenue minuscule. Le roi était tellement en peine qu’il a donné l’ordre de chercher partout sa fille Aurélie. En même temps Aurélie s’est retrouvée dans un monde absolument différent. D’abord elle ne savait ni son lieu de séjour, ni comment elle était arrivée là-bas. Tout le monde avait disparu et autour d’elle il n’avait que des plantes géantes. En haut les étoiles semblaient plus loin qu’autrefois tandis qu’à la terre tout était plus grand que normalement. Comme Aurélie ne savait absolument pas quoi faire, elle a commencé à marcher pour observer les abords. D’un coup la princesse a entendu des bruits affreux, derrière elle une fée avec des ailettes en or est apparue. « Chère princesse », elle a dit, « Laisse-moi t’aider. La vieille sorcière t’a fait aussi petite que nous, mais ne t’inquiète pas, car je connais un chemin pour te faire regrandir. » Or, la princesse n’était pas sûre si elle pouvait se confier à cette créature magique. « Je te prouverai » la fée a ajouté et elle est allée chercher quelque chose. En revenant, la créature portait un objet long en bois avec l’aide de six autres fées. Après quelques instants d’observation la fille du roi a finalement compris que c’était seulement un stylo aussi grand qu’un arbre.

(à suivre)

Il était une fois une belle-mère qui habitait avec sa fille dans une forêt. Un beau jour, un chevalier a vu la fille et est tombé amoureux. Il lui a donné une pomme et deux semaines après, ils se sont mariés. Depuis ce jour-là, la fille était une princesse, parce que le chevalier était le fils de la reine. Mais la reine était une méchante : elle n‘aimait pas sa nouvelle belle-fille et a essayé souvent de la tuer. Mais le chevalier devinait cela et a payé un lutin qui a fait attention à la reine et à ses tentatives d‘assassinats. C‘était pourquoi la fille a survécu chaque fois quand la reine lui a donné un verre de vin avec du poison ou a lancé un couteau sur elle ou des choses comme ça. Le lutin toujours empêchait la mort de la princesse. Mais après beaucoup d‘années la reine a noté ce que le lutin faisait et a téléphoné à sa meilleure copine qui est une fée qui pouvait pratiquer la magie. La fée a proposé de transformer le lutin en un animal que ne va rien pouvoir faire. Et c‘était pourquoi le lutin a dû vivre ainsi le reste de sa vie : un poisson dans le lac, sans pouvoir sortir ou parler.

Mais le lutin a tenu un journal et quand il a disparu, son ami, un chanteur célèbre, l‘a trouvé parce qu‘il a cherché une piste pour la disparition de son ami. Alors il a appris la vérité par le journal et a écrit une chanson. Dans cette chanson qu‘ il a chantée souvent, il a raconté l‘histoire vraie de la reine et de l‘arrangement du chevalier et lutin.

Mais un jour, la fée a écouté le chanteur et sa chanson. Elle a téléphoné à sa copine et le lendemain, elle est arrivée au château de la reine pour transformer le chanteur en quelque chose. Les copines ont décidé de le transformer en une étoile. Et c‘était pourquoi le chanteur, le meilleur ami du lutin, a dû vivre ainsi le reste de sa vie : une étoile à travers le lac, été toujours obligé regarder son ami sous lui-même.

A cause de ces transformations la reine a oublié d‘essayer de tuer sa belle-fille.

 

Il était une fois que la jeune princesse Esméralda a fêté son mariage au grand château. Elle avait 16 ans et son mari était un chevalier fameux. Mais la belle-mère de ce chevalier était très méchante, elle ne voulait pas que son fils se marie, elle voulait le garder pour toujours. Alors, elle a invité Esméralda à cueillir des fleurs à la lisière de la forêt au matin de la fête, mais quand elle est arrivée à la forêt, la belle- mère n`était pas là. A sa place un petit lutin vert était assis au fond, en mâchant une pomme et regardant la princesse. Esméralda était très étonnée et elle lui a demandé s`il avait vu la belle- mère, mais il l`a regardé seulement et tout à coup, il a éclaté de rire. « Tu ne sais pas qu`elle est la sorcière la plus méchante de ce pays ? Elle veut te tuer ! » La princesse était fâchée car elle pensait qu`il ne disait pas la vérité. « Mais qu`est-ce que tu dis ?! Tu ne la connais pas, elle est une femme généreuse et sage et je ne veux pas que tu parles d`elle de cette façon ! » Après  cela, elle lui a tourné le dos.

À midi, la fête a commencé et chacun s`amusait bien. Après le déjeuner, chacun était en train de donner son cadeau à la jeune reine, quand la belle-mère est passée devant la queue avec un grand poisson dans les mains. « Ma chérie, c`est pour toi. Tu dois le manger tout de suite, il va te donner de la force pour régner sur le pays avec du succès longtemps. » Elle l`a observé à manger le poisson et quand elle a fini, les peuples l`a acclamé. Ensuite, la belle- mère est disparue et le prêtre voulait commencer avec les épousailles. Brusquement, la princesse est tombée au fond en se tenant la gorge. La foule paniquait et le mari a crié pour aide, les gens sont couru dans la salle en pleurant. Personne ne savait quoi faire et le mari criait constamment :« Elle va mourir ! Aide-la ! »

À tout à coup, un chanteur a hué : »Je sais, je sais ! On l`apporte à l`île d`étoile ! Y, il y a une école des nonnes et elles vont savoir quoi faire. Allez-y vite ! »

Alors, la foule a élevé la princesse et l´a apportée à l`île. Y, une vieille nonne était en train d`écrire une pièce de théâtre avec un stylo quand la foule est arrivée avec la princesse. Le mari lui a raconté ce qui s`est passé et la nonne a dit : « Est- ce qu`elle a mangé quelque chose avant qu`elle s`est pâmée ? ». Le mari ne réfléchissait pas longtemps : « Mais bien sûr ! Le poisson de ma mère ! Cette sorcière ! » La nonne a signé la tête : »Oui. Ce poisson était un poison. Je vais apporter Esméralda à ma chambre et la garde. Vous avez eu du bonheur, monsieur. Si vous n´étiez pas venu tout de suite, elle pourrait être morte déjà. Reveniez dans un mois et elle sera saine encore. »

Un mois après, le jeune roi est revenu à l´île d`étoile pour rapporter sa femme. La nonne et la jeune reine l`ont attendu déjà. Quand Esméralda a vu son mari, elle a poussé un cri de joie et ils s`embrassent longtemps. Le jeune couple royal s`est remercie à la nonne et ils sont revenu au château pour fêter l`arrive de la reine. S´ils ne sont pas mort déjà, ils vivent encore aujourd’hui`hui.

Il était une fois, dans la forêt quand ma belle-mère a vu  un lutin. Elle était très curieuse et elle l’a suivi à un château. Tout à coup elle a vu une méchante sorcière avec un très grand anneau au doigt. Ma belle-mère voulait fuir devant la sorcière mais il y avait un très beau chanteur qui lui a donné une pomme. Après l’avoir mangée, elle s’est évanouie et a  rêvé d’elle à l’école primaire et d’un théâtre dans une ville sur une île en France. Elle était empoisonnée. Quand elle a repris connaissance, elle a pensé qu’elle avait vu une étoile mais c’était mon père un beau chevalier. La nuit a approché quand mon père l’a relevée et ils sont allés à cheval au château de mon père. Le château est très grand et il y a tout autour une rivière avec des poissons. Dans la tour du château était la chambre de ma mère et deux ans après ma mère a épousé mon père. Le cadeau de mariage de mon père était un très cher stylo avec lequel elle peut signer l’acte de mariage. Maintenant ma mère est la princesse du château.


 

 

29 mars, 2012 à 14 h 47 min | Commentaires (0) | Permalien


Trop court, trop long (Une heure c’est trop court, Presque oui)

Une heure c’est trop court pour faire cuire un mouton

Une heure c’est trop court pour sortir avec les amis

Une heure c’est trop court pour un rendez-vous avec son amour après un voyage très long

Une heure c’est trop court pour cuisiner le déjeuner

Une heure c’est trop court pour rencontrer ses amis

Une heure c’est trop court pour faire le ménage

Une heure c’est trop court pour  faire le tour du monde

Une heure c’est trop court pour se promener à cheval

Une heure c’est trop court pour se détendre

Une heure c’est trop court pour voir le docteur Jivago

Une heure c’est trop court pour faire les devoirs

Une heure c’est trop court pour regarder la nature

Une heure c’est trop court pour dormir

Une heure c’est trop court pour comprendre la mort

Une heure c’est trop court pour se promener au bord du lac

Une heure c’est trop court pour prendre un verre

Une heure c’est trop court pour sortir le soir

Une heure c’est trop court quand on doit écrire une nouvelle

Une heure c’est trop court quand on veut voyager

Une heure c’est trop court quand on est heureux

Une heure c’est trop court quand on prend un bain de soleil

Une heure c’est trop court quand on appelle son ami

Une heure c’est trop court quand on veut bien cuisiner

Une heure c’est trop court pour un film au cinéma

Une heure c’est trop court pour voler un éléphant

Une heure c’est trop court pour passer du temps avec son copain

 

Une heure c’est trop long pour une réunion

Une heure c’est trop long pour quelque chose dont a n’a pas envie

Une heure c’est trop long pour avoir une récréation

Une heure c’est trop long pour se laver les cheveux

Une heure c’est trop long pour une araignée pour tisser sa toile

Une heure c’est trop long pour préparer le petit déjeuner

Une heure c’est trop long pour chercher un livre

Une heure c’est trop long pour s’habiller

Une heure c’est trop long pour regarder une image

Une heure c’est trop long pour chercher des vêtements

Une heure c’est trop long pour obéir à ses parents

Une heure c’est trop long pour ranger sa chambre

Une heure c’est trop long quand on attend quelqu’un

Une heure c’est trop long quand on doit manger une glace

Une heure c’est trop long pour faire du shopping

Une heure c’est trop long quand on n’a rien à faire

Une heure c’est trop long pour surfer sur internet

Une heure c’est trop long pour faire du basket

Une heure c’est trop long pour prendre une douche

Une heure c’est trop long pour manger une petite chose

28 mars, 2012 à 17 h 10 min | Commentaires (0) | Permalien


Inventaire parental à la Beigbeder

Ce qui me vient de ma mère :

la salsa et la danse à claquettes /lire à haute voix/ l’indépendance/ comment coller des photos dans un album/ comment faire le lit/ faire un gâteau d’anniversaire/ comment survivre sans cuisiner / avoir toujours son agenda sur soi / ne pas s’inquiéter de ce que pensent les autres/ l’envie de voyager/ les notes ne sont pas la chose la plus importante/ les cheveux/ les dents/ faire la cuisine/ l´argent de poche/ faire du sport/ envie de lire/ bonne éducation/ être musicienne/ danser/ aimer la nature/ aimer faire du ski/ aimer l´ordre/ Avoir des remords/ La silhouette/ Le tempérament/ La couleur de mes yeux/ la curiosité/ le souhait de voyager/ le goût du sport/ le désir d’écrire/ avoir tout en ordre/ penser à mon avenir/être responsable/ avoir toujours un deuxième plan

Ce qui me vient de mon père :

la bonne cuisine/ aller au concert/ l’Espagne/ la tolérance/ la nature/ les yeux /aimer dormir / la politesse / détester la solitude/ la créativité / l’ économie/ manger le gigot d´agneau rôti  à l’ail/ s´intéresser aux voitures/ aimer courir /aimer nager / la fantaisie / dessiner/ être calme/ la franchise/ la passion pour la nature et les animaux/ être entêtée/ le dessin/ la curiosité/ l’humour/ se prendre du temps pour l’essentielle/ les voitures/ le judo

 

 

28 mars, 2012 à 15 h 24 min | Commentaires (0) | Permalien


Métiers imaginaires, ignorés, oubliés ou pas encore connus

Mangeur/Mangeuse d’amour

Comme mangeur/mangeuse d’amour on a une charge sérieuse et absolument compliquée. En voyageant dans le monde, les gens de ce métier doivent chercher des couples mariés, heureux ou malheureux, et ont la mission de les faire se séparer. De cette façon ils aident les avocats spécialisés dans les divorces d’avoir toujours des clients, qui se disputent leurs enfants ou leurs biens.

Le chemin pour devenir mangeur/ mangeuse d’amour n’est pas du tout facile ! Premièrement il faut qu’on aille à l’école maternelle des rabat-joies. Ensuite, on continue sa formation à l’école primaire noire, qui dure quatre ans et où on apprend comment on provoque une dispute. Puis on entre au lycée des personnes méchantes, où on apprend aux élèves comment ruiner un mariage. Après huit ans,  le prochain but c’est de passer ses études de la désunion, dont l’université se trouve au cœur d’une montagne qui crache du feu. Au bout de cette formation on peut tout de suite commencer le travail comme mangeur/mangeuse d’amour, pourvu qu’on ne se marie jamais.

Né  en 1977 au village des Ignobles, il vivait avec ses parents, Monsieur Lainvi, un boucher et Madame Lainvi, restant toujours avec lui à la maison. A l’âge de cinq ans il a débuté  sa formation et comme c’était son plus grand souhait de devenir mangeur d’amour à cause de toutes ces filles qui ne s’intéressaient pas à lui, il est entré à l’école maternelle des rabat-joies. A l’école primaire noire, il a pris la résolution de séparer tous les couples aux autres écoles et vu son succès il était le premier de la classe. Robert a continué son chemin au lycée des personnes méchantes et puis à l’université  de la désunion.

 

Chanteur/chanteuse de maison

C’est quelqu´un qui chante à la maison à des anniversaires d´enfants et aux fêtes de la famille.

La formation : on doit prendre des cours de chant et des cours de danse.

Les études : on doit étudier la musique et le chant.

Un chanteur de maison célèbre :

Il est né à Paris en 1983. En Champagne, il a fait l´école  primaire. Après, il a fait le lycée en Espagne. Il a travaillé comme balayeur de rue pendant deux ans. Puis, il a étudié la musique à Paris pendant trois ans. Après, il a pris des cours de chant et il a commencé d´être chanteur de maison. Il a trouvé l´amour de sa vie et il s´est marié et ils ont construit une grande maison à Vienne.  Deux ans après ils ont eu des jumeaux. Ils ont eu une vie fantastique.

Chanteuse de paix

Nous sommes des chanteuses de paix. Nous devons voyager beaucoup pour lutter contre la guerre avec les chansons. On espère que les chansons impressionneront  les gens pour qu’ils deviennent calmes.

Pour être une chanteuse de paix, on doit aller à l’école de musique pour améliorer le chant et après avoir passé le bac, on doit étudier la musique pour la perfectionner.  Cela dure quatre ans et après il y a une audition devant un jury qui décide si tu as la qualification. L’étude est possible dans toutes les universités qui offrent un cours de musique. Si  tu as passé l’examen, tu es dans notre organisation qui s’appelle E.N.S.C.P. C’est très important que tu n’aies pas peur de prendre l’avion.

C’est essentiel d’avoir un passeport valide.

Le chanteur de paix le plus célèbre, qui s’appelle Teuranch Pixa et qui a reçu une distinction pour son travail, est né à Châtellerault en 1966. Quand il était un enfant  de 10 ans, il pouvait jouer du piano et de la guitare et il imaginait beaucoup de textes que nous chantons maintenant pour lutter contre la guerre. Heureusement, il a eu le courage de fonder cette organisation et pour nous c’est un honneur de travailler avec lui. Le 1er avril, il y aura un concert de Teuranch Pixa à Paris pour collecter des dons et avec cet argent on peut aider les enfants pour avoir une auberge.

Danseur/danseuse de paix

Les qualités :

-On doit être pour la paix

-On doit aimer danser

-On doit aimer voyager

-On doit s‘exprimer par la danse

-On doit être optimiste

La formation:

E.N.S.D.P:

-formation de base de danse

-se spécialiser en danse de paix (expression, …)

-apprendre à communiquer par la danse

=> durée: trois ans

 

BIOGRAPHIE:

Une célèbre danseuse de paix : Paz Sander

Ses parents étaient des pacifistes militants. Elle est née au Chili en 1980 pendant la dictature militaire dans un petit village où ses parents protestaient contre le régime. Mais parce qu‘ils s‘opposaient ils ont été fait prisonniers. A l‘âge de six ans, elle s‘est enfuie avec sa tante et son oncle en France. Elle a arrêté de parler à cause de son traumatisme et a découvert son amour pour la danse.

 

Chanteur/chanteuse de souris

Qu’est-ce qu’on doit faire en ce métier ? On doit chanter pour hypnotiser les souris et après les attraper. Ensuite les chanteurs des souris colorient les souris pour que les gens les acceptent comme animal domestique. Quand on veut devenir un chanteur ou une chanteuse de souris on doit aller à l’école nationale  supérieure des chanteurs de souris et après on doit aller à l’université de musique. Les études durent deux ans et après on doit faire un stage dans une grande cité comme New York. Là on doit travailler dans un égout avec les rats les plus grands.

Les qualités pour ce métier:

-          être un bon chanteur/une bonne chanteuse

-          aimer les souris et les égouts

-          n’avoir pas un nez trop délicat (les meilleurs chanteurs de rats sont anosmiques, ils n’ont pas d’odorat).

La biographie de Léon Êtrefen, célèbre chanteur de souris :

Il est né en 1982 á Paris. Il est allé à l’école nationale supérieure des chanteurs de souris puis à l’université de musique. Après, il a fait son stage à Pékin qui a duré trois ans. A 28 ans, il a été nommé maître de ce métier. Quand il a eu 30 ans, il s’est marié avec Manon Vreli.

 

Tombeuse d´arbre

 Tombeuse d´arbre. : Quelqu´une qui tombe toujours d´un arbre.

Dangereux!

Les tombeuses ramassent des pommes et d´autres fruits, avant qu´on puisse vendre ces fruits au supermarché. Les gens qui sont tombeuses d´arbre doivent être très sportives et très fortes.

E.N.S.T.A

Les études durent 3 ans puis on est un tombeur d´arbre.

On apprend à tomber sans se faire mal, pour cela on pratique le judo.

On doit aussi avoir des connaissances en arbologie.

Marie Arime, née 1990 à Toulouse, père professeur, mère proxénète.

Marie Arime est tombée d´un arbre quand elle avait trois ans et après elle a appris les choses pour être une tombeuse d´arbre. Marie est toujours tombée des arbres puisqu´elle a appris la profession de tombeuse! C´était un grand succès pour elle.  Marie a gagné la coupe du monde des tombeurs d´arbres. Elle aime beaucoup sa profession !!!

 

28 mars, 2012 à 15 h 05 min | Commentaires (0) | Permalien


A partir de ce jour, je décide de changer (à la Tahar Ben Jelloun)

Tout d’abord il faut que je change mon attitude. Il faut que je me tienne droite, car c’est mieux pour mon dos et pour ma nuque et en plus c’est plus joli.

J’apprécierai les belles choses de la vie plus que les choses qui me préoccupent.

Je boirai plus d’eau.

Je décide aussi d’économiser de l’argent et de dépenser mon argent sagement pour des choses dont j’ai vraiment besoin au lieu d’acheter des trucs inutiles.

Je lirai plus.

J’économiserai l’énergie et j’essayerai de réduire la pollution. De plus je dirai aux gens de réduire la pollution aussi.

Je ferai plus de sport pour me maintenir en bonne santé. Car si on vit une vie saine on vit plus longtemps.

Je passerai plus de temps avec mes proches. Je serai là pour eux et je les aiderai si je peux.

Je répéterai plus le hautbois et la flûte traversière

Je serai plus sportive

J’aiderai ma mère pour les tâches ménagères plus souvent

Je prendrai beaucoup de temps pour ma famille et mes amis

J’essaierai de terminer d’être tant stressée

Je lirai beaucoup de livres qui sont écrits en langues étrangère

Je finirai mes devoirs tout de suite

Je ne bavarderai plus avec ma copine à l’école et je ferai plusattention à mes professeurs

Je laisserai les personnes finir de parler

Je mangerai plus lentement

J’écrirai à mon corres

J’essaierai de me coucher plus tôt
+ je mangerai seulement de la viande biologique
+ j´économiserai l´énergie (p.ex. : je ne dois pas utiliser l´eau quand je n´en ai pas vraiment besoin)
+ je prendrai le train
+ je protègerai la nature des déchets (ramasser les déchets, p.ex. : des bouteilles)
+ j´économiserai le papier
+ j´achèterai des produits fermiers seulement

A partir de ce jour, je décide de changer. Je serai plus sportive parce qu’en hiver j’étais un peu paresseuse. J’aiderai ma mère à faire des tâches ménagères. A la place de regarder la télé, je lirai un livre où  je jouerai du piano avec le casque. Je mangerai lentement parce que je suis la première qui finit son plat. Je prendrai plus de temps pour le petit déjeuner et pour lire le journal. Je me coucherai plus tôt pour ne pas être fatiguée à l’école. J’essaierai de ne pas boire trop de café. J’écrirai à ma correspondante.

A l’oral :

A partir d’aujourd’hui, je décide de

-          Ne plus manger d’arbres

-          Ne plus mettre le feu à la maison et à la forêt

-          Ne plus me coucher sur la route

-          Ne plus manger l’ordinateur

-          Ne plus traverser le lac à pied

-          Ne plus tuer d’éléphants ou de lions

-          Ne plus prendre les dinosaures en photo

-          Ne plus collectionner les girafes

 

 

 

27 mars, 2012 à 17 h 38 min | Commentaires (0) | Permalien


12